Le mot du président - Juin 2017

Envoyer ce contenu à un ami
Votre prénom * :
Votre nom * :
Votre adresse e-mail * :
L'adresse e-mail de votre ami * :
Code de sécurité * :
Envoyer
Annuler
12.05.2016

Cher(e)s Membres,

Je souhaite une nouvelle fois prendre la parole en ce début d’été pour vous souhaiter de beaux et longs vols sur les avions de notre association.

Effectivement, il s’agit bien notre association, ce qui veut dire aussi qu’il s’agit de nos avions et notre clubhouse. Je me dois aujourd’hui de vous alerter, cela va faire un certain temps que nous n’avons rien eu à déplorer, des incidents ou des accidents (3 ans). Je me rappelle à une époque vous avoir dit que nous étions potentiellement accidentogène, la réalité nous a encore une fois rattrapés…

Sans faire de procès et sans accuser qui que ce soit, je déplore la casse de notre ULM Alpha Trainer F-JYPK suite à un atterrissage très dur (1 mois et demi d’arrêt).

Je déplore la casse de notre Cessna 172 F-GLLF suite à un atterrissage dur (minimum 2 mois d’arrêt).

Je déplore aussi la petite crevaison de PS28 F-HSAC qui a endommagé et cassé des pièces du train (1 semaine d’arrêt).

 

Vous voyez que notre flotte a été réduite de moitié en un éclair !

Comment faire pour essayer d’éviter ce type d’incident et d’accident ?

 

La réponse est assez simple.

Restons dans le domaine du vol que nous connaissons !

Ne dépassons pas nos compétences et si toutefois un des paramètres essentiels n’est pas correct « GO around ».

Je demande, à tous, de bien appréhender la compétence acquise durant sa formation même si elle loin derrière. Pour cela, il est obligatoire à l’ACH de faire un vol par an avec un instructeur, je souhaite que cette règle soit respectée. Ce n’est pas pour autant que nous passerons au travers d’incident mais au moins nous mettons toutes les chances de notre côté.

Pour votre parfaite information, les incidents mentionnés ci-dessus vont coûter 4000 € franchise soit   2.35 € par heure de vol en sus si nous devions intégrer cette charge au prix de l’HDV.

A méditer !

 

J’ai pu constater aussi une dérive quant au stockage et au nettoyage de nos avions, trop souvent, ils sont « hangardés » sales et sans protection surtout le WT9.

Si d’aventure, vous effectuez un vol le matin et que derrière vous en fin de journée l’avion est réservé par un autre pilote, lavez et rangez-le quand même, vous n’êtes pas certains que le vol en fin de journée sera réalisé… je préfère voir un pilote ressortir un avion que de le voir dormir dehors toute une nuit, c’est déjà arrivé.

Je suis navré de faire cette petite mise au point à votre attention, élèves, pilotes et instructeurs. Ce n’est pas facile de gérer notre association au quotidien et encore moins lorsque des événements comme ceux cités plus haut viennent se rajouter.

C’est un état de fait, 2017 avait plutôt bien commencé en matière d’heures de vols, mais, aujourd’hui, nous venons de perdre la moitié de notre flotte pour au moins deux mois, le résultat s’en fera sentir à la fin de l’année. Vous voyez l’importance de chaque geste, attitude et décision individuels peut peser lourdement sur notre association.

Je me devais de vous sensibiliser une nouvelle fois à la pratique de notre sport pour que nous puissions la vivre en toute sécurité.

 Bon vols à tous.

A très bientôt.

Thierry Vellard

Pdt ACH