Formation pratique

Pour passer le test PPL un minimum de 45 heures de vol est obligatoire. Mais en règle générale la formation requiert entre 60 et 70 heures.

 

La formation commence par un vol d'accoutumance d'une durée de 30 à 45 minutes. Suivent quelques leçons pendant lesquelles l'élève se familiarise avec les instruments de l'avion et apprend les notions de base du pilotage (vol rectiligne en palier, en montée, en descente, virages en palier, en montée, en descente). Vient ensuite une assez longue période de perfectionnement en "tour de piste" : le tour de piste consiste à décoller, à monter à 1000 pieds (300 m environ), à passer en vol "croisière" puis à ralentir la machine, à la préparer pour l'approche et l'atterrissage. Ce tour de piste, qui dure environ 10 minutes, synthétise donc toutes les phases d'un vol prolongé et sera pour cette raison répété jusqu'à être parfaitement assimilé. Pendant cette phase, au cours de laquelle on semble souvent ne plus progresser, il est important de voler le plus régulièrement possible. Ces tours de pistes peuvent être combinés, en fonction des conditions météorologiques, avec d'autres exercices tels que le décrochage, l'atterrissage moteur réduit (simulation de panne moteur) et la simulation de panne moteur en campagne.

 

Vient ensuite le jour du lâché. L'élève commence par faire deux ou trois tours de piste, puis après l'atterrissage et le retour au parking, l'instructeur quitte l'avion, dont le moteur continue à tourner, et renvoie l'élève pour son premier vol seul à bord, tout en le suivant à la radio. C'est la première récompense de cette formation initiale, un grand moment dont le pilote se souviendra sa vie durant, et qui marque le début du plaisir de voler en étant maître de la machine. Suivront d'autres tours de piste (seul ou avec instructeur) par différentes conditions de vent, des exercices d'atterrissages et de décollage courts, des virages à grande inclinaison, etc. 

 

La formation au PPL s'enchaîne avec un vol dans un espace contrôlé, deux vols de navigation courts (Colmar et Habsheim par exemple) d'abord avec instructeur puis seul à bord. Puis c'est la grande navigation qui doit comprendre trois étapes de 50 miles nautiques (généralement sur les aéroports de Metz-Nancy-Lorraine et d'Epinal-Mirecourt) une ou deux fois avec instructeur puis à nouveau seul à bord. Ensuite, l'élève commence à se préparer pour le test en vol.

 

Le club organise aussi des voyages avec instructeur pour les élèves et les pilotes brevetés (Corse, Maroc, Portugal). Pour tous ceux qui souhaitent voyager une fois la licence de pilote obtenue, la participation à un tel voyage est une expérience précieuse.